Image

Voici les plus vieux animaux du monde !


     Voici les plus vieux animaux du monde !

Les tortues ne sont peut-être pas des grandes rapides, mais elles vivent longtemps ! Résidant sur l’île de Sainte-Hélène, Jonathan, la tortue géante des Seychelles âgée de 182 ans, serait l’animal terrestre vivant le plus âgé. Elle habiterait les jardins du gouverneur de l’île depuis les années 1880. L’occasion de découvrir quels sont les autres animaux les plus vieux de la planète. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur FacebookPartager sur Twitter Facebook Twitter 182 ans pour Jonathan, 507 ans pour la palourde Ming, la planète est peuplée d’organismes vivant bien plus longtemps que l’être humain. Si Jeanne Calment détient toujours le record de la vie la plus longue, avec ses 122 ans et 164 jours, elle est largement devancée par de nombreuses espèces animales. Voici 10 espèces animales connues pour leur longévité exceptionnelle. 10 – L’esturgeon – 125 ans Réputés pour leurs oeufs, les esturgeons sont l’une des familles de poissons osseux les plus anciennes de la planète. Natifs d’Eurasie et d’Amérique du Nord, ils ne possèdent pas d’écailles mais atteignent des longueurs impressionnantes, allant jusqu’à 5,5 mètres. Menacés d’extinction, ils peuvent vivre au-delà de 100 ans, n’atteignant la maturité sexuele qu’au bout d’au moins 20 ans. En 2012, le Département des Ressources Naturelles du Wisconsin a marqué un esturgeon âgé de 125 ans, avant de le relâcher dans la nature. 9 – L’Hoplostèthe orange – 149 ans L’hoplostèthe orange peuple l’ensemble des océans, mais entre 900 et 1.800 mètres de profondeur. N’atteignant sa maturité sexuelle qu’entre 20 et 30 ans, ce poisson possède une longévité maximale allant de 125 à 156 ans. Toutefois, avec des durées de vies assez longues, l’hoplostèthe accumule de grandes quantités de mercure dans ses tissus. Le spécimen le plus vieux était âgé de 149 ans. Cet âge a été déterminé en étudiant les isotopes découverts dans l’otolithe trouvé à l’intérieur de l’oreille interne du poisson. 8 – Le panope du Pacifique – 168 ans Considéré comme l’un des plus gros mollusques marins bivalves, le Panope du Pacifique vit enfoui dans le sable. Comestible, il est doté d’une longévité incroyable pouvant atteindre 150 ans. Natifs de la côté ouest de l’Amérique du Nord, les panopes possèdent de longs siphons pouvant mesurer jusqu’à un mètre de long. Selon le chercheur J.M. Orensanz, le spécimen le plus vieux retrouvé avait 168 ans. 7 – Lamellibrachia luymesi – 170 ans Cette espèce de la famille des vers tubicoles vit dans les profondeurs des eaux froides, à l’endroit où les hydrocarbures, comme l’huile ou le méthane, s’échappent du sous-sol. Pouvant atteindre jusqu’à trois mètres de long, ces vers tubicoles grandissent très doucement. Par conséquent, ils peuvent vivre particulièrement longtemps. Selon Sharmishtha Dattagupta, leur longévité peut atteindre 170 ans. 6 – L’oursin rouge géant – 200 ans Originaire de l’Océan Pacifique, l’oursin rouge géant peut atteindre, comme son nom l’indique, des tailles impressionnantes avec un diamètre de près de 20 cm et des épines de plus de 8 cm. Plus gros oursin connu, il possède également une espérance de vie considérable, notamment grâce à sa capacité à régénérer ses pics perdus. Si la plupart de ces oursins dépassent facilement les 30 ans, les chercheurs ont découvert quelques spécimens, en Colombie Britannique et au Canada, âgés de plus de 200 ans. 5 – La baleine boréale – 211 ans Pouvant mesurer 20 mètres de long pour une centaine de tonnes, la baleine boréale vit toute son existence dans les eaux arctiques et sub-arctiques. Les scientifiques pensent également que cette espèce est capable de vivre plus de 200 ans grâce à son métabolisme très lent, adapté à l’environnement glacé mais riche en nourriture de l’Arctique. En 2001, Ned Rozell de l’Université d’Alaska a analysé une baleine âgée de 211 ans. Sa méthode de mesure de l’âge ayant une fourchette d’erreur de 16%, la baleine aurait eu entre 177 et 245 ans, faisant d’elle le mammifère le plus vieux ayant existé. 4 – La moule perlière d’eau douce – 250 ans Ce mollusque d’eau douce est présent dans de nombreuses rivières d’Europe, de Russie et d’Amérique du Nord. Au bord de l’extinction mais surveillée de près, elle possède une longévité exceptionnelle dépassant très souvent un siècle. Cette espèce a été exploitée pour sa production perlière jusqu’au milieu du 20ème siècle. Récemment, le scientifique russe Valeriy Ziuganov a découvert que les moules ne possédaient pas de signes de vieillissement et que leur durée de vie maximum pouvait atteindre 210 à 250 ans. 3 – Les tortues géantes – 256 ans Outre Jonathan et ses 182 ans, la plupart des espèces de tortues géantes peuvent vivre plusieurs centaines d’années. La tortue la plus vieille serait Adwaita, décédée en mars 2006, une tortue géante des Seychelles vivant en Inde. Aujourd’hui, les plus âgées sont Jonathan, 182 ans, et Esmeralda, 170 ans. Toutefois, il est souvent difficile de savoir exactement leur âge, puisqu’elles ont tendance à survivre à leurs observateurs. 2 – Ming la palourde – 507 ansVous avez peut-être entendu parler de cette praire d’Islande qui porte le nom de la dynastie chinoise pendant laquelle est née. Ayant vécu pendant 507 ans, elle a été tuée par accident en 2006 par des scientifiques alors qu’ils souhaitaient l’étudier. De nombreuses autres spécimens habitent très probablement toujours dans les profondeurs. En effet, d’autres praires d’Islande collectées sur les côtes étaient déjà âgées de plus de 400 ans. 1 – Turritopsis dohrnii – immortalité biologique Également connue sous le nom de méduse immortelle, elle est réputée pour sa caractéristique unique : l’animal est capable de rajeunir. Elle peut revenir à un état d’immaturité sexuelle après avoir atteint la maturité sexuelle. À chaque fois que la méduse est exposée au stress ou à une attaque physique, elle revient au stade asexué de polype, grâce au processus de développement cellulaire appelé transdifférenciation, qui altère les différents stades des cellules les transformant en nouveaux types de cellules. Cela rend la méduse potentiellement immortelle biologiquement, si celle-ci n’est pas victime de maladies ou de prédateurs. Encore plus vieux Si ces records de longévité sont impressionnants, ils sont largement devancés par ceux établis par d’autres organismes pluricellulaires tels que les arbres, pouvant atteindre des milliers d’années (le record se trouvant actuellement autour de 5.000 ans). Certains végétaux vont en revanche encore plus loin. D’après des scientifiques, les colonies de Posidonie de Méditerranée, une plante à fleurs aquatiques pourraient vivre jusqu’à 200.000 ans.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/%e2ge/quels-sont-les-10-animaux-les-plus-vieux-du-monde_art32182.html
Copyright © Gentside Découverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s