Image

Une météorite frôle un parachutiste en Norvège En savoir plus: http://www.maxisciences.com/m%e9t%e9orite/une-meteorite-frole-un-parachutiste-en-norvege_art32325.html Copyright © Gentside Découverte


Une météorite frôle un parachutiste en Norvège  En savoir plus: http://www.maxisciences.com/m%e9t%e9orite/une-meteorite-frole-un-parachutiste-en-norvege_art32325.html Copyright © Gentside Découverte

Un parachutiste norvégien affirme avoir été frôlé par une météorite lors d’un saut. Selon un expert, il s’agirait d’un fragment de la ceinture de Jupiter. Mais aucune preuve matérielle ne vient le confirmer. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur FacebookPartager sur Twitter Facebook Twitter C’est en juin 2012 que tout a commencé. Anders Helstrup, un parachutiste norvégien, rentre chez lui après un saut avec des membres de son club. En visionnant les images capturées par la caméra fixée sur son casque, il fait une découverte incroyable : alors qu’il vient de déployer son parachute, ce qui ressemble à une grosse pierre passe à quelques mètres de lui à très grande vitesse. En repassant la vidéo au ralenti, Anders réalise que c’est peut-être bien une météorite qu’il a croisée dans les airs. Selon le parachutiste, il ne peut pas s’agir d’un objet tombé d’un avion ou du sac d’un de ses compagnons : il était à ce moment-là isolé, sans rien au-dessus ou à coté de lui. « J’ai eu le sentiment qu’il y avait quelque chose, mais je n’ai pas compris ce qu’il se passait », a confié le Norvégien. « Quand nous avons arrêté le film, on pouvait clairement voir quelque chose ressemblant à une pierre. Au début, cela m’est venu à l’idée que cela pouvait être quelque chose qui était coincé dans mon parachute, mais c’est simplement trop gros pour ça ». Une première mondiale ? L’hypothèse de la météorite est confirmée par le géologue Hans Amundsen : Anders pourrait bien avoir filmé une météorite dans sa phase de « vol sombre » (dark flight). Lorsqu’un corps céleste entre en contact avec l’atmosphère, il entre en combustion. S’il ne se consume pas entièrement, ce qu’il en reste, appelé météorite, continue sa route jusqu’à la surface terrestre. Le parachutiste aurait ainsi croisé la roche en pleine course, juste avant qu’elle ne s’échoue sur terre. « Cela ne peut rien être d’autre. La forme est typique des météorites – une surface issue d’une fracture fraiche d’un côté tandis que l’autre côté est arrondi », a expliqué le géologue à NRK.no. Selon Hans Amundsen, il pourrait s’agir d’une météorite issue de la ceinture d’astéroïdes. Si c’est bien le cas, ce serait une première mondiale. « Cela n’est jamais arrivé auparavant, qu’une météorite soit filmée durant son vol sombre; c’est la première fois dans le monde », a affirmé le spécialiste. Mais son analyse ne se fonde que sur la vidéo d’Anders. Et la supposée météorite n’a toujours pas été retrouvée au sol. Après sa découverte, le parachutiste était hanté par son histoire et a décidé de retourner dans la zone de son saut pour entamer des recherches. « Nous avons continué de chercher durant l’été. Ma petite amie, ma famille et mes amis m’ont joint dans le projet. Nous avons fouillé la forêt et continué de chercher », a t-il indiqué. En vain. Des scientifiques sceptiques Si l’histoire du Norvégien a fait le tour du monde, certains scientifiques restent dubitatifs. Sur Twitter, l’astronome Scott Manley se déclare sceptique et rappelle qu’il n’aurait pas été très difficile d’incruster la pierre dans la vidéo. « Mais ce n’est pas totalement ridicule », reconnait-il. Un blogueur spécialisé en astronomie, Phil Plait, estime de son côté que « cela semble invraisemblable ». Si le parachutiste a bien été frôlé par une météorite, il a eu beaucoup de chance : « à une fraction de seconde près, il aurait pu être coupé en deux ! », a affirmé Hans Amundsen. D’après lui, il est possible d’étudier la vidéo pour en savoir plus sur l’objet et sa localisation. « Nous devons juste trouver exactement où se trouvait Anders quand la météorite est passée. A ce moment, la météorite tombait tout droit à une vitesse de 300 kilomètres par heure ». Reste que le terrain qui se trouve dans cette zone n’est pas très facile à explorer, comprenant notamment une forêt dense. Quoi qu’il en soit, la chute d’une météorite n’est pas impossible d’un point de vue statistique puisqu’entre 18 000 et 84 000 météorites de masse supérieure à 10 g atterrissent sur terre chaque année, soit une toutes les 6 à 30 minutes, selon la Royal Astronomical Society. Que l’une d’entre elles croise la route d’un parachutiste en plein vol ne serait donc pas si improbable.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/m%e9t%e9orite/une-meteorite-frole-un-parachutiste-en-norvege_art32325.html
Copyright © Gentside Découverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s